Foodista challenge #20 : Cookies chocolat blanc et cacahuètes

DSC_0348

DSC_0349

DSC_0353

Comme d’habitude, je me réveille au dernier moment pour la Foodista challenge ! C’est hier que j’ai découvert par hasard en naviguant sur instagram le thème de ce mois-ci : Pin up your day (d’ailleurs merci à Encore un gâteau pour son post !^^)! Pour ce thème, il fallait réaliser une recette made in USA et utiliser un accessoire rétro années 50 sur la photo. Une chance pour moi (ou la preuve d’un 6ème sens peut-être^^), j’ai préparé hier aprèm pour le goûter une petite fournée de cookies, voilà qui rentre parfaitement dans le thème ! Pour ce qui est des accessoires rétro, ce n’est pas ce qui manque à la maison… J’adore chiner en brocante de la vaisselle et des accessoires anciens. Du coup, ni une ni deux j’ai fait un petit shooting express ce matin. Pour ma recette, j’ai utilisé celle du livre Chocolat de Donna Hay en adaptant quelques petites choses. Ceux qui me suivent sur instagram ont peut-être aperçu qu’il y a quelques semaines, j’ai préparé des centaines de pâtisseries orientales pour le baptême de mon neveu et il me restait pas mal de marchandise en trop, notamment un gros stock de chocolat blanc pâtissier et de cacahuètes. Du coup, vous risquez de voir pas mal de recettes à base de ces ingrédients sur le blog ces temps-ci…

Pour en revenir à notre Foodista challenge, je vous refais un topo rapide pour ceux qui ne connaissent pas : il s’agit d’un défi culinaire mensuel qui réunit blogueurs et non blogueurs passionnés de cuisine et de pâtisserie autour d’un thème commun. Elle a été lancé par la belle Stéphanie du blog Cuisine moi un mouton. A la fin du défi, l’organisateur élit son successeur en choisissant la recette qui l’aura séduit le plus. Ce mois-ci, l’heureuse élue qui nous a concocté ce thème vintage et girly ne pouvait être autre que la jolie Sarah Eden du blog glamourissime Les Trois Madeleines. Un grand merci à elle pour ce joli thème, pour ses recettes toujours plus originales et gourmandes de jour en jour et pour avoir accepté mon inscription de dernière minute ! 😀 Voilà tout de suite ma recette et retrouvez plus bas celles de tous les autres participants…

Pour une douzaine de cookies :

  • 300 g de farine tamisée
  • 125 g de beurre demi-sel mou
  • 120 g de sucre en poudre
  • 2 oeufs
  • 150 g de chocolat blanc pâtissier
  • 80 g de cacahuètes mondées non salées
  • 1/2 cuil à café de vanille en poudre ou vanille liquide
  • 1 cuil à café de levure chimique

Dans un saladier, fouettez le beurre mou avec le sucre et la vanille jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Ajoutez les oeufs, mélangez. Incorporez farine et levure et mélangez à nouveau. Concassez grossièrement les cacahuètes et coupez le chocolat en pépites à l’aide d’un gros couteau. Incorporez le tout à la pâte. Couvrez de film plastique et placez au frais 30 min afin de durcir un peu la pâte. Préchauffez le four à 180°. Formez des boules de pâte en les roulant entre vos mains et disposez-les sur une plaque de four tapissée de papier sulfurisé en les espaçant bien car ils gonfleront à la cuisson. Aplatissez-les légèrement. Enfournez 10 à 12 minutes jusqu’à obtenir une belle couleur blonde dorée. Ils seront mous à la sortie du four, placez-les sur une grille et ils durciront en refroidissant. Conservez-les dans une boîte en métal.

Et avant de vous quitter, retrouvez ci-dessous les recettes des autres participants :

foodista-challenge

COOKING&CO RECREACAKES  KESKONMANGEMAMAN CUISINE VOOZENOO  J’AI TOUJOURS AIME LE JAUNE MOUTARDE  DOUCEURS MAISON OSEZ LA GOURMANDISE  LE BLOG DE CATA  ENCORE UN GATEAU  DEVIOUSLY SWEET PASTRIES  EMILIE SWEETNESS  PETITE CUILLÈRE ET CHARENTAISES  ENVIE D’UNE RECETTE VEGETARIENNE ?  ANGEL’S RECETTES  POURQUOI JE GROSSIS ?–  MEL EN CUISINE  CHACHOU A LA CRÈME  LALALACUISINE PAPA RICO  MELINA ET CHOCOLAT  LES GOURMANDS DISENT D’ARMELLE – UNE PINCÉE DE SEL – DES RECETTES À GOGO –PÂTISSERIES A CROQUER  JULIE MYRTILLE  ALTER GUSTO  COMPLETEMENT MERINGUEE – FIL ET CROQ – LA POLYGRAPHE – BY ACB 4 YOU CREME DE SUCRE LES COOKINES SHARING CUISINE CRAQUOUNETTE  FOOD FUN FOTO PAPILLE HOT CELINE – LES RECETTES DE MELANIE – CYRIELLE GOURMANDISES –  DELICES D’ORIENT – MIGNARDISES ET COMPAGNIE – ENCORE UN GATEAUFRAMBUESAS KITCHEN

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Falafels petits pois et menthe, sauce au yaourt et au sésame

falafels_petits_pois_menthe_sauce_yaourt_tahini_frambuesaskitchen

falafels-petits-pois-menthe-sauce-yaourt-tahini-frambuesaskitchen-3

C’est la deuxième fois que j’essaye de faire des falafels et je dois dire que la première fois fut assez catastrophique. Mes falafels se délitaient complètement dans mon bain de friture. Pour mon deuxième essai, je dois remercier chef Bernard pour sa recette et ses multiples recommandations. J’ai compris que mon premier échec était dû au fait que j’avais utilisé des pois chiches en boîte. Il faut au contraire utiliser des pois chiches secs à faire tremper la veille et les sécher très soigneusement comme tout autre ingrédient intégré à la pâte (herbes fraîches par exemple) afin d’éviter au maximum la présence d’humidité dans la pâte. Et les falafels se tiendront ainsi parfaitement à la cuisson. Vous pouvez aussi réaliser cette recette avec des fèves sèches (à faire tremper la veille comme pour les pois chiches) ou avec des petits pois frais comme dans la recette ci-dessous. J’ai utilisé exclusivement de la menthe car je trouve qu’elle se marie bien aux petits pois mais vous pouvez mettre aussi du persil ou de la coriandre fraîche.

Pour 6 personnes :

  • 250 g de pois chiches secs (à faire tremper la veille)
  • 250 g de petits pois frais
  • 1 botte de menthe
  • 1 oignon
  • 4 gousses d’ail
  • 1/2 cuil. à café de sel
  • 2 cuil. à café de cumin en poudre
  • 2 cuil. à café de paprika en poudre
  • 2 cuil. à café de coriandre en poudre
  • 1 cuil. à café de bicarbonate de soude
  •  1 l d’huile de tournesol

Pour la sauce au yaourt :

  • 200 g de yaourt liquide
  • le jus d’un citron
  • 2 gousse d’ail
  • 2 cuil. à soupe de tahini (crème de sésame)
  • sel et poivre

Pour servir :

  • pains pitas
  • feuilles de laitue
  • rondelles de tomates
  • oignon blanc ou rouge émincé

Vingt-quatre heures à l’avance, faites tremper les pois chiches dans un grand saladier d’eau froide. Le jour J, égouttez-les et séchez-les très soigneusement dans un torchon. Le secret de réussite des falafels réside dans le fait de réduire au maximum l’humidité de la pâte. Ecossez vos petits pois au dernier moment. Une pré-cuisson est inutile. Le tout cuira dans la friture. Si vous lavez la menthe, séchez-la également parfaitement dans un torchon. Dans le bol d’un robot, mixez les pois chiches et les petits pois jusqu’à obtenir une pâte compacte, homogène où l’on distingue des petits grains. Ajoutez alors l’oignon pelé et coupé en morceaux, les épices, le bicarbonate le sel et la menthe. Mixez rapidement pour amalgamer le tout. Vous pouvez alors former des boulettes de la taille d’une petite clémentine dans la paume de vos mains. Disposez-les sur un torchon. Avant de passer à la cuisson, préparez la sauce en mixant tous les ingrédients. Réservez au frais. Faites chauffer un bain d’huile. Une fois l’huile bien chaude (180° environ), déposez-y les falafels. Faites-les cuire jusqu’à ce qu’ils obtiennent une belle couleur brune. Egouttez-les sur du papier absorbant. Si vous les servez en sandwiches, faites chauffer les pains pitas. Garnissez-les de salade, de rondelles de tomates, d’oignon émincé, des falafels chauds puis de sauce. Servez-les aussitôt.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Moussaka libanaise (« moussaâ badhinjan »)

moussaka

Bonjour la blogosphère, on se retrouve aujourd’hui avec une petite recette végétarienne que j’adore et qui est vraiment simple à faire ! Je commande cette entrée quasiment à chaque fois que je vais au restau ou au traiteur libanais. On connaît tous la moussaka grecque bien copieuse à base d’aubergines, de tomates et de viande hachée mais ne vous méprenez pas, la moussaka libanaise n’a pas grand chose à y voir si ce n’est la présence d’aubergines et de tomates. Tout d’abord, cette moussaka-là est entièrement végétarienne mais elle est aussi bien plus légère. Elle peut se déguster tiède ou bien fraîche comme mezzé ou salade froide à déguster avec du pain libanais ou du pain pita. Petite astuce, il est important de ne pas la déguster chaude et de bien la laisser tiédir voire refroidir complètement car cela permettra aux arômes de bien se développer.

Pour 6 personnes :

  • 2 aubergines
  • 6 tomates mûres
  • 1 petite boîte de pois chiches au naturel
  • 2 oignons
  • 6 gousses d’ail
  • quelques branches de coriandre fraîche
  • 1 cuil. à café de cumin en poudre
  • 1 cuil. à café de paprika en poudre
  • 10 cuil. à soupe d’huile d’olive
  • sel

Lavez soigneusement les aubergines et séchez-les. Coupez-les en dés. Dans une grande poêle, faites chauffer 6 cuil. à soupe d’huile d’olive. Faites-y frire à feu moyen les aubergines durant 10 min environ en remuant régulièrement jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées et tendres. Une fois cuites, sortez-les du feu et réservez. Nettoyez et séchez les tomates puis râpez-les. Epluchez et émincez finement les oignons. Dans une grande marmite, faites chauffer le reste d’huile. Faites-y revenir à feu doux les oignons durant 10 min environ en remuant jusqu’à ce qu’ils s’attendrissent. Ajoutez alors les tomates, salez et laissez mijoter jusqu’à ce que les tomates aient bien compoté et se soient transformé en sauce. Ajoutez alors les aubergines, les épices et les pois chiches et laissez mijoter 5 minutes à petits bouillons. Sortez du feu et laissez tiédir ou refroidir complètement. Parsemez de coriandre hachée juste avant de servir.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Curry aux 2 choux et riz basmati à la pistache

DSC_2241

DSC_2256

DSC_2280

Quand on essaie de se tourner vers une alimentation végétarienne, la cuisine indienne est bien sûr une grande source d’inspiration. Quelques légumes, une bonne sauce épicée et un riz agrémenté de quelques fruits secs et vous avez un repas complet, savoureux et parfumé. Je savais que le chou blanc marchait très bien dans ce genre de plat et j’ai voulu tenter l’expérience avec un peu de chou romanesco qui restait de ma recette de spaghettis. Et le résultat fut au top, même mes petits neveux qui détestent les légumes se sont régalés avec ce plat. Sachez aussi que cette recette peut être réalisée avec tout autre légume de saison, que vous pouvez varier le choix des épices selon vos goûts et même utiliser une pâte de curry toute faite si vous êtes pressé !

Pour 6 personnes :

Pour le curry : 

  • 1 petit chou blanc
  • 1 petit chou romanesco
  • 1 gros oignon
  • 4 gousses d’ail
  • 1/2 botte de coriandre fraîche
  • 20 cl de crème liquide ou lait de coco
  • 4 cuil. à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuil. à café de curry en poudre
  • 1 cuil. à café de curcuma en poudre
  • 1 cuil. à café de coriandre en poudre
  • 1 cuil. à café de graines de moutarde
  • sel fin

Pour le riz : 

  • 250 g de riz basmati
  • 50 g de pistaches mondées
  • 1 petit oignon
  • 1 noix de beurre
  • 1 cuil. à café de carvi
  • 4 gousses de cardamome
  • 3 clous de girofle

Pour le curry de choux :

Triez les choux et détachez-les en petits bouquets. Coupez les bouquets trop gros en deux, lavez le tout à l’eau et réservez. Epluchez et taillez l’oignon et l’ail en petits dés. Dans un grand faitout, faites chauffez l’oignon à feu doux dans l’huile d’olive pendant quelques minutes. Une fois qu’il s’attendrit, ajoutez l’ail et les épices. Laissez revenir 5 min en remuant puis ajoutez les petits bouquets de choux. Ajoutez de l’eau aux 2/3 tiers, salez et recouvrez d’un couvercle aux 2/3 également. Laissez mijoter à feu moyen environ 30 min, l’eau doit s’être évaporé quasi complètement. Vérifiez la cuisson avec la lame d’un couteau, les choux doivent être cuits mais rester légèrement fermes. Ajoutez la crème liquide ou le lait de coco et laissez chauffer encore quelques minutes en remuant pour former la sauce. Rectifiez l’assaisonnement en sel et en épices si nécessaire et c’est prêt.

Pour le riz à la pistache :

Pelez et hachez finement l’oignon. Faites chauffer la noix de beurre dans une grande sauteuse et faites-y fondre l’oignon à feu doux durant quelques minutes jusqu’à ce qu’il devienne translucide. Ajoutez les clous de girofle, la cardamome et le carvi et faites revenir 2 min de plus en remuant. Versez le riz et mélangez bien pour le nacrer un peu. Couvrez d’eau, salez, mélangez et laissez cuire à feu doux une dizaine de minutes en ajoutant de l’eau si nécessaire et en remuant souvent. En fin de cuisson, réduisez les pistaches en poudre au pilon ou au mixeur et ajoutez-les au riz. Mélangez bien et servez bien chaud avec le curry de choux.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Spaghettis au chou romanesco et pesto de noisettes

spaghettis_chouromasco_noisette_frambuesaskitchen.jpg

spaghettis3_chouromanesco_noisette_frambuesaskitchen.jpg

Il y a un mois environ, j’annonçais sur le blog vouloir prendre une direction plus responsable et végétarienne dans ma cuisine et je démarrais une semaine spéciale choux avec une recette de Choux de Bruxelles panés et sauce au beaufort. Malheureusement cette semaine-là, je n’ai pas trouvé le temps de publier toutes mes recettes mais comme l’hiver se prolonge et que l’on trouve encore de très beaux choux, il n’est pas trop tard pour les mettre à l’honneur ! Cette fois-ci, c’est dans une recette simplissime aux influences italiennes que j’ai cuisiné ce légume encore trop mal-aimé. Il faut quand même savoir que chez moi, les pâtes sont vraiment un aliment de base. Bien loin de les cuisiner par dépit, j’en suis tombée amoureuse à l’âge de 8 ans lors d’un premier voyage en Italie où j’ai découvert ce que c’était réellement que bien manger. Et cet amour des pâtes ne m’a jamais quitté… Je pourrais en manger tous les jours de ma vie que je ne m’en lasserai pas. Je les aime toutes, de toutes les formes, de toutes les couleurs. Les façons de les accommoder varient à l’infini. Il suffit de faire un petit tour des fonds de placard et de frigo et on trouve toujours de quoi improviser une petite merveille. Des spaghettis cuites al dente, de l’ail frit, un filet d’huile d’olive et un peu de parmesan râpé et je suis au paradis ! Alors imaginez ce que ça donne avec un peu de chou romanesco sauté et un pesto croquant au bon goût de noisettes grillées…

Pour 4 à 6 personnes :

  • 500 g de spaghettis
  • 1 petit chou romanesco (600 à 800 g)
  • 60 g de noisettes mondées
  • 40 g de parmesan râpé
  • 3 gousses d’ail
  • 10 cl d’huile d’olive + 2 cuil. à soupe
  • sel et poivre

Commencez par préparer le pesto. Dans une poêle antiadhésive, faites griller à sec les noisettes 2 à 3 min en remuant jusqu’à ce qu’une bonne odeur s’en échappe. Sortez-les du feu et réduisez-les en poudre grossière à l’aide d’un pilon ou d’un mixeur. Pelez et hachez finement l’ail. Dans un saladier, mélangez les noisettes en poudre avec l’huile d’olive, l’ail et le parmesan. Mélangez bien et réservez. Détachez les petits bouquets du chou romanesco et parez légèrement les pieds. Faites-les précuire dans de l’eau bouillante salée pendant environ 5 min, ils doivent rester fermes. Egouttez-les et rafraîchissez-les dans un saladier d’eau glacée si vous voulez conserver leur belle couleur verte. Egouttez-les à nouveau et réservez. Faites cuire les spaghettis dans de l’eau bouillante salée le temps indiqué sur le paquet. Deux à trois minutes avant la fin de la cuisson des pâtes, faites dorer le chou sur toutes les faces avec les 2 cuil. à soupe d’huile d’olive. Egouttez les pâtes et versez-les dans le chou. Ajoutez le pesto, poivrez, mélangez bien et servez aussitôt avec un peu de parmesan râpé.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !