Le vrai guacamole mexicain

DSC_0057

DSC_0063

 

Le guacamole et moi, c’est une grande histoire d’amour depuis longtemps déjà. C’est même devenu mon arme secrète au fil des années. J’ai toujours des avocats à la maison et en cas d’invité surprise, il est prêt en 5 min et fait toujours sensation. L’histoire a commencé il y a 5 ans lors de mon année d’erasmus à Barcelone où un ami mexicain m’a appris à le faire comme il se doit. Jamais je n’en avais mangé un aussi bon de ma vie. Depuis, je suis intransigeante sur le sujet. Le secret tient en fait à le réaliser le plus simplement possible et à utiliser des ingrédients de qualité. Surtout, on n’y ajoute pas de tabasco ni de jus de citron pour ne pas altérer le goût de l’avocat. Pour la même raison, il est aussi important d’écraser l’avocat à la fourchette et non de le passer au mixeur comme le font certains afin de conserver une texture authentique et même quelques morceaux. Pour l’assaisonnement, seuls sel et poivre suffisent pour en sublimer le goût. On le sert ensuite avec oignon, tomate, persil ou coriandre que chacun dosera comme il le souhaite. Pour ceux qui craignent que l’avocat noircisse, il suffit de préparer le guacamole au tout dernier moment et de le consommer aussitôt.

Pour 6 personnes :

  • 3 avocats bien mûrs
  • 1/2 oignon blanc
  • 1/2 tomate
  • 1 cuil. à soupe de coriandre ou persil frais
  • sel et poivre

Hachez l’oignon et la tomate en petits dés. Lavez, séchez et hachez le persil ou la coriandre. Coupez les avocats en deux et retirez leur chair. Hachez-la à la fourchette et surtout pas au mixeur pour conserver une texture avec quelques morceaux. Salez et poivrez selon votre goût. Prenez le temps de goûter afin que l’assaisonnement soit juste. Placez le guacamole dans un bol. Déposez dessus un petit tas d’oignon, de tomate et de persil ou coriandre. Servez sans attendre et dégustez aussitôt pour éviter que l’avocat noircisse.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Email to someoneGoogle+0Pin on Pinterest0share on Tumblr0Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

4 comments

Laisser un commentaire