Galette des rois frangipane à la crème de marron et aux myrtilles

DSC_1584

DSC_1609

 

DSC_1598

Comme d’habitude, j’accueille la période de l’Epiphanie avec grand bonheur parce que oui, je n’ai pas peur de le dire, la frangipane c’est la vie ! Pas question de me contenter d’une brioche des rois, je veux de la belle pâte feuilletée, de la frangipane au bon goût d’amandes, de la galette bien dorée, bien croustillante et bien garnie… Cette année, j’ai voulu changer un peu de ma recette classique avec de nouvelles saveurs sans trop m’éloigner de la version tradi que j’adore. J’ai donc testé le duo marron-myrtille parce que j’avais envie de rester dans quelque chose de bien gourmand tout en apportant une petite touche de fraîcheur et d’acidité. Au goût, le résultat était vraiment parfait, cette recette de galette restera une de mes coups de coeur et je la referai certainement régulièrement ! Par contre, je reconnais que l’esthétique et les finitions ne sont pas au top. J’ai voulu tester une présentation un peu plus rustique en repliant les bords vers le haut au lieu de les chiqueter (entailler au couteau) et pour être rustique, ça l’a été ! Et même un peu trop à mon goût ! D’autant plus qu’au lieu des entailles traditionnelles à réaliser sur la galette, j’ai voulu me la jouer bisounours en dessinant un petit coeur. C’est plutôt mignon visuellement mais ce que je ne savais pas, c’est que ces fameuses entailles sont là pour une bonne raison et non pas seulement pour faire joli ! Elles permettent une cuisson régulière de la galette tout en la faisant gonfler de façon régulière et harmonieuse. Résultat, ma galette craquèle un peu partout et c’est pas super présentable ! La leçon du jour donc, fini les improvisations et les inspirations pseudo-artistiques en pâtisserie et retour à un peu plus de rigueur et de précision ! Mais bon après tout, c’est en faisant des erreurs que l’on apprend non?

Pour 6 à 8 personnes :

  • 2 disques de pâte feuilletée de 25 cm de diamètre environ (recette ici)
  • 300 g de crème pâtissière (recette ici)
  • 200 g de crème de marron
  • 100 g de beurre mou
  • 100 g de poudre d’amandes
  • 20 g de sucre en poudre
  • 2 petits oeufs
  • 1 dizaine de myrtilles
  • 2 beaux marrons glacés
  • 1 jaune d’oeuf pour la dorure

Préchauffez le four à 180°C. Dans un saladier, mélangez le beurre mou avec le sucre en poudre. Ajoutez les oeufs un à un en mélangeant entre chaque ajout. Ajoutez la poudre d’amandes, mélangez bien et terminez en incorporant la crème de marron. Disposez un des disques de pâte feuilletée sur une plaque de four tapissée de papier sulfurisé. A l’aide d’une poche à douille ou à la cuillère, étalez la frangipane sur la pâte en laissant 5 cm de bord libre. Parsemez sur la crème les myrtilles et les marrons glacés émiettés. Humidifiez le bord laissé libre à l’aide d’un pinceau trempé dans de l’eau. Recouvrez avec le deuxième disque de pâte. Soudez bien du bout des doigts afin d’éviter que la crème s’échappe à la cuisson. Chiquetez (entaillez légèrement) les bords de la galette à l’aide d’un petit couteau pointu. Ceci empêchera également à la crème de s’échapper. Mélangez le jaune d’oeuf à un peu d’eau et badigeonnez-en la galette à l’aide d’un pinceau. Placez au frais 5 min puis badigeonnez-en la galette à nouveau afin d’avoir une belle dorure. A l’aide d’un petit couteau, tracez des rosaces sur la galette et réalisez un petit trou au centre afin que la vapeur puisse s’échapper à la cuisson. Enfournez au milieu du four environ 30 à 40 min jusqu’à ce que la pâte soit bien croustillante et dorée au-dessus et en dessous. A mi-cuisson, placez la galette plus bas dans le four afin que le dessous soit parfaitement cuit. Si la galette dore trop vite, recouvrez-la d’une feuille de papier aluminium à mi-cuisson. Laissez refroidir complètement avant de servir.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Email to someoneGoogle+0Pin on Pinterest0share on Tumblr0Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0

6 comments

Laisser un commentaire